Mard…hihihi #2: Qui choisi le soulier à glands choisi son clan….

Le mocassin à glands a toujours été synonyme d’élégance et de confort. Commercialisé en 1950 par Alden, le mocassin à glands (ou à pampilles) s’est vu rapidement associé au look preppy américain, à une «Amérique bourgeoise, blanche, protestante et propre sur elle». Les avocats et lobbyistes américains se l’ont approprié au point d’en faire naître une expression : to be  «tasseled loafer» . En 1980, lors des primaires pour l’élection présidentielle, répondant aux plaintes de George Bush sur ses coups bas, Ronald Reagan aurait dit: «Ces bourgeois à mocassins à glands sont toujours de sales perdants». En avril dernier, à  «la matinale» de canal plus, les animatrices ont précisé que ces chaussures font souvent parties de la garde-robe de l’électeur de droite. Elles ont ensuite demandé à Sarkozy: «aimez-vous les  mocassins à glands» qui a répondu : «je les adore». Le lendemain, à la même question, Hollande a répondu: «je n’aime ni les mocassins, ni les glands.» En février 2012, l’incontournable référence en mode masculine GQ les présentait comme «une invention à double tranchant dont il faut pouvoir assumer les plus mauvaises interprétations» et suggérerait de les éviter en période d’élection pour ne pas «brouiller le message». Tenez-vous le pour dit, on ne rigole pas avec les pampilles…qui choisit le soulier à glands choisit son clan !

;)

AF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s