Mard’hihihi #10: La haute-couture et ses « petites mains ».

Exclusive à la France depuis le XVIIe siècle, la haute-couture est un véritable concentré de talents et de splendeur, de savoir-faire et de créativité. Seule quelques maisons ont droit à ce titre et sous les conditions suivantes. Elles doivent coudre absolument tout à la main dans les ateliers de la maison, confectionner des pièces uniques et sur mesure, présenter à Paris deux collections d’au moins vingt-cinq morceaux deux fois par année et avoir au moins vingt employés. Pour apprécier cet univers à sa juste valeur, il faut d’abord l’aborder en tant que forme d’art. Je vous propose cette vidéo qui vous donne un aperçu du travail colossale qu’abattent les « petite mains » (nom donné aux employés des maisons). La confection est une des étapes de l’élaboration d’un vêtement de cette envergure (après le dessin, le patron, le choix des matières et des techniques, etc). En 2013, on comptait quatorze maisons agréées, quatre maisons étrangères invitées et quatre jeunes créateurs invités dont Rad Hourani. Ce dernier a non seulement été le premier Canadien à mériter un tel honneur, mais également, en juillet 2012, le premier créateur de l’histoire à proposer une ligne entièrement unisexe sur les passerelle haute-couture.

AF

Rad Hourani, collection 11

Défilé Rad Hourani Haute Couture Hiver 2014

Ricardo Tisci, pour Givenchy collection Couture, printemps 2011.
 
hc good
Haute couture:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s