As-tu ton TSHU?

TSHU (prononcer « tchou » comme dans l’onomatopée de l’éternuement), c’est une entreprise de Montréal qui vous donne envie de vous moucher dans un tissu comme les grands-papas. Ça n’a peut-être pas l’air charmant comme ça, mais pensez-y… Comme me le disait Marion (cofondadtrice de la marque avec son copain Thomas), le TSHU est un mouchoir de poche décoratif qui peut servir de serviette de table, de mouchoir ou d’essuie-tout. Avoir un TSHU, c’est adopter une nouvelle façon de gérer les p’tits dégâts du quotidien en réduisant notre utilisation de papiers jetables absorbants. Comme le mouchoir est dessiné, teint, imprimé et cousu à Montréal, c’est aussi une façon d’encourager une entreprise locale. Comme si tous ces arguments ne suffisaient pas à nous faire tomber en amour avec la marque, Marion et Thomas, préoccupés par ces entreprises qui surconsomment et compensent en plantant des arbres, se sont dit : « Ce serait intéressant de faire une action positive qui vient renforcer un impact déjà positif plutôt que de compenser un impact négatif. »  Donc, quand vous acheter un TSHU, qui lui-même réduit votre consommation de papier, un arbre est planté. C’est pas beau la vie?

Pour le trimballer, TSHU fait aussi ce petit étuit.

tshu2

Tonton Robert…

Tonton Robert, c’est l’oncle de Thomas, qui a insisté pour leur léguer un objet lors de leur dernière visite. Thomas a choisi un mouchoir. En voyant à quel point il leur était utile, Marion et Thomas se sont mis à fantasmer sur des mouchoirs écologiques aux motifs actuels… la première production de TSHU fut lancée en mars 2014! Depuis, les parutions médiatiques se multiplient et le mouchoir TSHU est disponible dans plus de 30 points de vente, dont le site Internet et la Maison Simons.

En mode action…

Il est déjà possible de faire des commandes personnalisés pour ceux qui désirent mettre leurs initiales sur un ou plusieurs mouchoirs (pour un cadeau d’entreprise, par exemple), mais le dynamique duo travaille à améliorer la plateforme Web pour ce type de commande. Pour l’instant, l’entreprise Belge WeForest est chargée des missions de plantation, mais Marion n’exclut pas un jour de prendre le flambeau et d’agir dans son environnement direct (cette année, ils ont choisi de planter en Éthiopie).

Alors, vous avez envie d’essayer? Cliquez sur ce lien pour visiter le site

:)

AF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s